Ethiopie – Aide d’urgence

Le projet Bridge: aider les gens dans des situations d'urgence

 

Contexte

En Afrique, l’assurance maladie, l’assurance accident, les pensions d’invalidité, les prestations de chômage et les droits des veuves ne sont pas ou presque pas connus. Ainsi, les gens qui subissent un coup du sort, peuvent se trouver d’une minute à l’autre dans une grande détresse financière. Prenons l’exemple de Bisett, un ouvrier de la construction de 45 ans. Pendant qu’il creusait une fosse, celle-ci s’est effondrée et il a été enseveli. Cet accident a entraîné la paraplégie de Bisett. Au moment de l’accident, l’épouse de Bisett était enceinte du troisième enfant. La famille ne savait plus comment continuer à vivre…

Education

Beaucoup de gens n’ont pas assez d’argent pour donner à leurs enfants une bonne éducation. Les écoles privées d’Addis-Abeba sont très chères. Pour entrer en première année, les enfants doivent aller à la maternelle. Il n’y a pas assez de places dans les écoles maternelles publiques. De ce fait, beaucoup de familles sont obligées d’inscrire leurs enfants dans un jardin d’enfants privé, bien que cela représente un énorme fardeau financier pour elles. Souvent, les jeunes issus de familles financièrement défavorisées, n’ont pas les moyens de s’offrir une formation professionnelle, parce que celles-ci ont lieu dans des établissements privés relativement chers. Beaucoup de femmes sont abandonnées par leurs maris et doivent pourvoir elles-mêmes au bien-être de leurs enfants, ce qui représente un fardeau énorme pour elles.

Objectif

En Afrique, le projet « Bridge » aide des personnes à surmonter la période difficile de l’indigence. Le but du projet est de permettre à ces personnes de gagner à nouveau leur vie de façon indépendante. Cependant, plusieurs années peuvent être nécessaires pour arriver à ce résultat.

Comment aidons-nous ?

Nous aidons à financer la location de chambres, les frais de scolarité, la nourriture, les coûts hospitaliers, les vêtements, les chaussures, etc… . Les familles, qui reçoivent notre aide,  ont toutes leur propre compte bancaire. L’argent que nous leur donnons est versé sur ce compte et chaque mois, elles en retirent un montant convenu afin de pouvoir en vivre. Tous ceux qui reçoivent notre aide, travaillent (si leur santé le permet). Nous estimons important de ne pas soutenir la passivité. Seuls ceux qui travaillent et apportent leur contribution reçoivent notre aide. Une fois par an, la responsable du projet visite les bénéficiaires. Ainsi, elle peut se faire une idée de leur situation et de la façon dont ils utilisent l’argent perçu. Nous travaillons toujours avec des partenaires locaux qui sont le plus au courant de la vie des bénéficiaires.

Finance et dons

L’aide que nous fournissons est couverte par des dons privés.

Aide fournie jusqu’à maintenant :

1 formation terminée (femme comptable qui peut maintenant subvenir aux besoins de sa famille)
2 formations en cours (1 infirmière, 1 comptable)
5 prises en charge de frais de scolarité en cours
4 prises en charge de frais de scolarité terminées (ces enfants ayant pu être transférés dans les écoles publiques)
4 familles reçoivent un soutien pour le loyer et la nourriture